Pour toute demande de soumission, veuillez remplir le formulaire.

28-07-2021 | Par : Rose-Victoria Wolff

La dépréciation des biens immobiliers liée aux nuisances sonores

Saviez-vous que la proximité d’un aéroport, une route collectrice ou encore une gare pouvaient impacter le prix de votre propriété ?

Les niveaux sonores extérieurs recommandés par l’OMS dB(A) afin de protéger des effets sur la santé sont de :

Routier : 53 dBA le jour / 45 dBA la nuit
Aérien : 45 dBA le jour / 40 dBA la nuit
Ferroviaire : 54 dBA le jour / 44 dBA la nuit

Au-delà de la gêne en tant que telle, les nuisances sonores génèrent des coûts externes, économiques, élevés tels  que les  frais  de  santé, les  coûts liés à l’insonorisation des logements, mais aussi et surtout déprécient la valeur des biens immobiliers.

Pour les biens résidentiels, la décote est observable très nettement. Qu'une maison soit grande ou petite, la pollution sonore est un inconvénient. Les corridors de transport routier, ferroviaires et aérien sont des exemples de sources qui nuisent à la valeur des propriétés, du fait du bruit  généré.  Les  résidents  aux  abords  de ces infrastructures de transport  payent ainsi le  prix  de  cette externalité négative.

Chez Caprea, nous réalisons des études de marché permettant de déterminer l’impact de telles nuisances sur la valeur de votre propriété. Vous trouverez ci-dessous des exemples de dépréciations appuyées par nos recherches et analyses, selon le type de nuisances :

NUISANCES ROUTIÈRES

Condos situés sur une artère principale bruyante : gain en valeur de l'ordre de de 6,71 % si ceux-ci avaient plutôt été sur une route collectrice, de 7,47% sur une artère secondaire, et de 9,67% sur une route locales.

NUISANCES AÉRIENNES

19 950$ de dépréciation en moyenne pour les propriétés  résidentielles situées à l’intérieur de la zone NEF au Canada (Noise Exposure Forecast ou Prévisions d’ambiance sonore). En % le taux de dépréciation varie entre -2,28% et -21,68% de la valeur de la propriété dépendamment de la zone de bruit.

NUISANCES FERROVIAIRES

Dépréciation de 0,4% par décibel si le bruit est compris entre 50-54 dBA et 0,7% par décibel si le bruit est supérieur à 55 dBA.

Sources :
Département des études de marché CAPREA.
Agence de la santé et des services sociaux de Montréal.
University of British Columbia, Gillen, D. Noise and the Full Cost Investigation in Canada.
UQAM, Les déterminants de la valeur dans le marché immobilier montréalais.
Ministère de la Santé et des Services sociaux.

Condition limitative à l’utilisation des données
Les chiffres sont issus d’une étude de marché réalisée par Caprea en 2021 et vous sont présentés à titre informatif seulement. Dans le cas d’une demande particulière visant votre propriété, nous vous invitons à prendre contact avec Caprea au 514-223-2155.

Retour en haut